Foire Aux Questions

Je réponds à vos questions

Dans le cadre de mon activité de cartomanienne, j’ai énuméré les questions les plus fréquemment posées ci-dessous. Toutefois, si vous avez toujours des demandes ou des interrogations, n'hésitez pas à me contacter.

Quelle est la différence entre la cartomancie et la radiesthésie, et comment je les utilise ?

La cartomancie est l'art de recevoir des messages du passé, du présent et du futur d'une personne avec comme support les cartes, oracles et tarots. J'utilise les cartes comme lien de contact avec les guides et comme outils de réponses à vos questions.
La radiesthésie dans mon cas est la pratique divinatoire des radiations perçues à travers mes pendules dans le but d'apporter des réponses aux questions, retrouver des objets perdus ou encore communiquer avec les défunts. C'est un véritable lien entre l'inconscient et le conscient.

Suis-je médium ?

Non, je ne me considère pas du tout comme médium. Être cartomancienne et avoir une perception plus sensible des énergies ou des vibrations "paranormales" n'impliquent pas forcément la médiumnité. Pouvoir sentir, voir ou entendre les esprits ne fait pas de moi une médium.
Etre médium c'est avoir la capacité de percevoir notamment les messages de défunts par différents biais (à l'ouïe, à la sensation, à la vue...) et pouvoir être un intermédiaire entre le monde des vivants et des morts, entre autres. Et ce n'est clairement pas mon cas.

Comment ai-je découvert mes aptitudes dans l'univers ésotérique ?

Dès mon plus jeune âge, et de par mes origines asiatiques, j'ai baigné dans les histoires dites paranormales et je les ai très rapidement moi-même expérimentées : apparitions fantomatiques, murmures, bruits de pas... Mais le plus récurrent a été les activités "inconscientes", c'est à dire dans mes rêves ou lorsque j'étais dans un état proche de l'inconscient (forte fièvre, ivresse, ...) : rêves lucides souvent oppressants, rêves prémonitoires, contact défunts, annonce de décès par la personne elle-même...

Est-ce que je peux tout-de-même voir ou sentir la présence de défunts ?

Absolument. Le fait de ressortir leur présence dans une pièce est fréquente mais l'entrée en contact est plus rare. Je mets volontairement une barrière à ce canal car je ne souhaite pas m'orienter vers cette voie pour le moment. Néanmoins, il arrive parfois qu'un défunt se fasse "insistant" pour que je transmette un message comme lors de certains tirages par exemple. Et dans ces cas-là, je ne bloque pas mais je ne permets la communication. Je prends et transmets le message uniquement.

Ai-je des limites quant aux thèmes de consultation ?

Il y a principalement un sujet que je n'aborde pas et il s'agit de la santé. Je ne suis pas médecin et la santé est bien trop importante pour en baser son avenir sur une séance de cartomancie. Quelle que soit la nature de la question, dès lors qu'il s'agit d'un aspect de santé et médical, je m'octroie le droit et le devoir de refuser la consultation.

Est-ce un don ou tout-le-monde peut devenir cartomancien-ne ?

Je pense que toute personne étant dotée d'une capacité intuitive relativement développée est capable d'apprendre la cartomancie. Néanmoins, exerçant cette activité depuis 20 ans, je suis intimement convaincue qu'il faille tout-de-même avoir une prédisposition spirituelle pour pleinement mettre à profit la guidance et la voyance.

Puis-je prédire la mort ?

Oui, je le peux. Est-ce que je l'annonce ? Pas nécessairement. Tout dépendra de si j'en vois la cause. Si elle est médicale, je ne l'annonce pas. Si elle est accidentelle, je me réserve le droit de seulement mettre en garde mon/ma consultant-e sur le risque potentiel.